Rechercher

Pro-am et château de bourgogne !

Il y a quelques temps je participais au magnifique pro-am du château de Chailly, à 40 minutes de Dijon. Récit :





Il est 3h40 du matin, les yeux grands ouverts je sors doucement de mon lit sans réveiller la dulcinée. Une grosse journée m'attend, plus de 7 heures de route et un départ aux alentours de 14h au golf du château de Chailly pour reconnaître le parcours du pro-am du même nom les deux jours suivants.


A 3h40 on est généralement dans le coaltar et c'est toujours surprenant de se rendre compte que lorsque c'est pour aller jouer au golf, on se sent frais et dispo. Le pouvoir de l'envie !


J'arrivais comme prévu une petite heure avant ma reconnaissance de parcours, après avoir traversé une bonne partie du centre de la France. Mais au moment de sortir de ma voiture sur le parking du golf, quelque chose me saisissait ! Le froid !


Deux jours avant de partir j'avais vérifié la météo qui annonçait des températures fraîches mais largement supportables. malheureusement une vague de froid était apparue subitement la veille sans que je le sache et mes 15 degrés bordelais laissaient place à un petit 5 degré venté et humide.


BIENVENUE EN BOURGOGNE !


Je rajoutais quelques couches et profitais de l'heure qu'il me restait avant la partie pour rencontrer mes coéquipiers pour le tournoi.




Christophe, le seul que je connaissais après avoir échangé les semaines précédentes. Je noterais que c'est toujours assez surprenant de rencontrer quelqu'un en chair et en os pour la première fois alors qu'on a l'impression de déjà le connaître un peu !

Christophe est un chic type, quelqu'un sur qui on peut compter, très généreux, intelligent et franc, un gars sûr quoi !

Niveau golf il tape fort, pas toujours droit mais quand ça part, la balle apprécie pas trop ! 18 d'index j'ai tout de suite compris qu'il serait celui de l'équipe qui pourrait nous ramener de bons pars et pas mal de points en net ! Celui qui doit attaquer en somme !


Ensuite il y avait Patrick et Henri, deux amateurs du club gentiment trouvés par l'organisation pour compléter l'équipe.




Patrick, la gentillesse incarnée ! Ancien très bon sportif et très bon tennisman puisqu'il travaillait pour la fédération. Patrick, 18 d'index, était du genre bavard (ça tombe bien je le suis aussi !) et attachant.

Au golf, un métronome ! En deux jours, je crois qu'il n'a raté qu'un ou deux drives et encore... dans le rough en bordure de fairway mais c'est tout ! Un gros talent au petit jeu et au putting mais des distances ne lui permettant pas de toucher les greens en régulation. Ce serait le "monsieur bogey" de l'équipe. Celui sur qui on peut compter quand ça ne se passe pas trop bien pour les autres, celui sur qui se reposer puisqu'en tant que préparateur mental, rien ne l'atteignait.



Et enfin Henri, sponsor de l'évènement et Vigneron. Un mélange d'élégance et de simplicité ! Bourré d'humour et épicurien, Henri était 25 d'index et il serait celui qui pourrait potentiellement nous rapporter le plus de points ! Un jeu de fers très précis et un putting très solide sur lesquels il pouvait s'appuyer présageait de bonnes choses ! Capable d'assurer comme d'attaquer, mais aussi de nous offrir quelques conseils en dégustation lors de nos fins de partie ! Bonne pioche !


La partie de reconnaissance se passa sans encombres pour moi, aucun bogey, trois birdies et la découverte d'un parcours superbe ! De nombreuses essences d'arbres et les couleurs de l'automne qui vont avec, un entretien irréprochable et des greens roulants comme des billards malgré la période. Un dessin de parcours très amusant avec des zones de jeu XXL, fairways immenses, greens immenses, bunkers immenses.





Le soir, accueilli magnifiquement par Christophe et sa soeur à Dijon, il me tardait le début de la compétition.


Après une bonne nuit de sommeil nous partions le lendemain du départ du 10. Un long par 5 bordé par l'eau. Et après un petit birdie raté j'enchaînais par le 11, trou signature du parcours avec un green en île ou était organisé un concours d'approche pour les pros. 171m avec un drapeau collé à droite du green en tout début de celui ci, vent droite gauche contre, 6 degrés et début de partie. Tout pour ne pas l'attaquer donc !


Bim ! 1m05 et concours gagné ! Le tout premier de ma vie d'aussi loin que je me souvienne !


Tout commençait donc très bien de mon côté et pour l'équipe aussi qui réussissait à être dedans dès le début !


Malheureusement au fur et a mesure que la partie avançait je commençait à rater pas mal de coups et perdait même deux balles coup sur coup à mes 8ème et 9ème trous.


Je m'accrochais dans cette journée sans et finissais avec un score de +1, pour un classement au delà du top 10 chez les pros, assez loin de mon objectif fixé de top 5.

Il me faudrait une grosse partie le lendemain pour rattraper le retard !


En équipe nous étions en milieu de tableau sans briller mais sans lâcher non plus. Avec plus de réussite nous pouvions espérer une remontée en net ! Mais en attendant nous profitions d'un repas au château pour nous délecter des histoires de Patrick et profiter de l'hospitalité bourguignonne à base de bon vin (c'est un bordelais qui le dis !) et de bons fromages !




Le lendemain, remontés comme des coucous nous partions sur les chapeaux de roue ! Chacun leur tour, Henri, puis Patrick et enfin Christophe ramenaient des points en rentrant de jolis putts dont la lecture, faîte en équipe, permettait de jouer en confiance !


Et puis il y avait moi, qui plantait les mâts à moins de 2m mais qui prenait les bords de trou sur des putts sans consistance...


Il faut dire que la roule des greens était diabolique !


Agaçé je restais malgré tout concentré, persuadé que ça finirait par tomber et tiré par l'énergie positive de la partie !


Finalement, quand l'équipe commençait à sentir la fatigue de ces deux jours dans le froid, et après 7 virgules sur les 15 premiers trous ! la réussite finissait enfin par arriver et j'enchaînais trois birdies pour terminer avec un score de -5 sur la journée et le sentiment de devoir accompli !


Top 5 à deux coups de la seconde place !


Pour l'équipe, nous commencions nos calculs d'apothicaire lors du dîner de gala pour tenter de deviner le résultat final. Nous savions que notre seconde journée était belle, surement la meilleure parmi la vingtaine d'équipe présente au tournoi.


Après une nouvelle soirée magnifique de rigolade et de bon vin le résultat tombait. L'équipe finissait primée, 5 ème en net !


Mérité !




Le lendemain je profitais du soleil pour Vloguer le parcours et repartir tranquillement l'après midi à Bordeaux, de bons souvenirs plein la tête et la furieuse envie d'être à l'année prochaine, pour ce qui fût l'un des meilleurs pro-ams qu'il m'ait été donné de joué sous plein d'aspects.


Une organisation au top, un terrain incroyable d'entretien et par dessus tout une équipe formidable que je remercie du fond du coeur pour ces quelques jours !



Florent Alès









190 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout